Nouvelles

Lancement du service MSP au Timor Leste en vue de la création d’un dépôt numérique national et d’un programme spécifique pour la science, la technologie et l’innovation

Le gouvernement du Timor Leste, à travers l’Instituto Nacional de Ciências e Tecnologia (INCT), a demandé le soutien du Secrétariat de l’OACPS pour améliorer son système de recherche et d’innovation et renforcer la coopération entre ses acteurs clés.

 

La réunion virtuelle de lancement marque le début du service du Mécanisme de soutien aux politiques qui aidera le pays à développer davantage son système de R&I, en faisant un meilleur usage des résultats de la recherche et en augmentant la collaboration entre ses principaux acteurs de R&I (gouvernement, instituts d’enseignement supérieur, industrie et société civile).

Le lancement officiel a réuni le 12 octobre plus de 40 acteurs nationaux et régionaux clés, représentant notamment le ministère de l’enseignement supérieur, des sciences et de la culture, le ministère des affaires étrangères et de la coopération du Timor Leste, le secrétariat de l’OEACP, la délégation de l’Union européenne (UE) au Timor Leste, le secrétariat du Forum des îles du Pacifique (FIP), ainsi que des universités et des centres de recherche nationaux.

Ce service du MSP fournira des éléments de base pour la création d’un dépôt numérique offrant un libre accès aux résultats de la recherche, afin d’améliorer l’efficacité de la recherche et de stimuler l’innovation. Il contribuera également à la mise en place d’un programme spécifique de STI, aligné sur le plan national de développement stratégique (2011-2030), les 17 objectifs de développement durable des Nations unies et Samoa, la Voie à suivre (SAMOA Pathway). Enfin, il formulera des recommandations sur la mise en place d’une politique scientifique ouverte.

S’exprimant au nom du Secrétariat de l’OEACP, le Dr Norbert Richard Ibrahim, Secrétaire général adjoint (SGA) du Département des affaires politiques et du développement humain (PAHD) a reconnu “le potentiel révolutionnaire de la science ouverte pour réduire les fossés numériques, technologiques, de genre et de connaissances qui existent entre les pays, mais aussi entre les individus au sein d’un même pays.  Il est urgent pour le pays et la région de combler ces fossés, en incluant les exclus.”

Andrew Jacobs, Ambassadeur de l’Union européenne (UE) au Timor Leste, a rappelé la profonde conviction de l’UE derrière le programme de R&I de l’OEACP et son mécanisme de soutien aux politiques. “La R&I est un levier essentiel du développement.” (…)”La reconnaissance et la promotion de la culture scientifique et de la capacité d’un pays ou d’une région à produire des connaissances contribuent à son développement et assurent sa pleine participation à l’économie mondiale.”

Espérant que le futur dépôt numérique sera utilisé par d’autres pays de la région, M. Sione Tekiteki, directeur de la gouvernance et de l’engagement au Secrétariat du Forum des îles du Pacifique, a encouragé la mission du MSP à veiller à ce que les écarts entre les sexes et la promotion des connaissances traditionnelles soient bien pris en compte. “Un dépôt numérique offre la possibilité d’intégrer des données sociales clés et, dans le même temps, d’opérer une transition vers un monde numérisé de manière systématique.”

La directrice générale du ministère de l’enseignement supérieur et des sciences, Mme Maria Felomena Lay, représentant le ministère de l’enseignement supérieur, des sciences et de la culture, a conclu le lancement officiel en soulignant l’importance d’un système de recherche scientifique bien organisé et institutionnalisé : ” Aujourd’hui, il y a un consensus sur le fait que, sans un système scientifique robuste qui s’intègre au sein des organismes de coordination comme l’INCT, mais aussi des universités, ainsi que des instituts publics sous la tutelle des différents ministères, il ne sera pas possible de mettre en œuvre des politiques publiques ayant un impact profond sur nos vies.”

Le service MSP sera réalisé sur une période de six mois, par un panel d’experts composé de quatre spécialistes de haut niveau dans différents domaines de la R&I qui collaboreront activement avec l’équipe nationale (dirigée par M. Jose Cornelio Guterres, directeur exécutif de l’INCT) et l’équipe MSP.

Photo : Représentants des principales parties prenantes lors de la réunion virtuelle de lancement du service MSP au Timor Leste.

 

Lancé en janvier 2021, le Mécanisme de soutien aux politiques est l’une des composantes clefs du programme de recherche et d’innovation de l’OEACP, mis en œuvre par l’Organisation des États d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (OEACP) et financé par l’Union européenne (UE), pour renforcer les capacités de recherche et d’innovation dans les pays ACP.

Pour plus d’informations sur ce service du MSP, veuillez télécharger :

– La fiche d’information sur le service MSP au Timor Leste (en anglais)

– La présentation du panel d’experts (en anglais)

Vous pouvez également visiter la page du service MSP au Timor Leste sur notre portail web.