Nouvelles

Réunion de lancement au Lesotho du service MSP pour développer une politique nationale de recherche et d’innovation (R&I)

Le Lesotho est le premier pays à bénéficier du mécanisme de soutien aux politiques (MSP), un mécanisme innovant mis en place par le Secrétariat de l’Organisation des Etats d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (OEACP) pour améliorer la qualité et l’efficacité des systèmes de politique de R&I.

 

La réunion de lancement, qui s’est tenue aujourd’hui en mode hybride (à la fois en présentiel et en ligne), marque le début officiel du service MSP, visant à aider le ministère des Communications, des Sciences et des Technologies du Lesotho à définir une politique de recherche et d’innovation inclusive, fondée sur des données probantes, et à fournir des recommandations pour le développement d’une agence nationale de l’innovation. 

L’événement a rassemblé environ 70 parties prenantes clés, représentant notamment divers ministères et universités du Lesotho, les Secrétariats de l’OEACP et de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC), la délégation de l’Union européenne (UE) au Lesotho  et le ministère sud-africain des sciences et de l’innovation.

S’exprimant au nom du Secrétariat de l’OEACP, Dr John F. Kakule, Expert en sciences et technologies, a souligné que « grâce à un système de R&I bien coordonné, il est possible de trouver des financements et de réaliser des progrès en matière de R&I. Il est donc primordial pour le Lesotho de développer une politique de R&I spécifique qui apportera une synergie à l’environnement de la R&I ».

Ce service du MSP contribuera, entre autres, à

  • Améliorer la visibilité de l’innovation au Lesotho.
  • Mettre en synergie le système national de R&I et promouvoir la science ouverte et l’innovation ouverte.
  • Renforcer la collaboration entre le gouvernement, le monde universitaire, l’industrie et la société civile pour que la R&I bénéficie à l’ensemble de la société.
  • Améliorer l’inclusion en intégrant l’égalité des sexes dans les STIM et les systèmes de connaissances indigènes.
  • Réaliser les objectifs de développement durable des Nations unies, les objectifs de STISA 2024 et l’« Agenda 2063 : L’Afrique que nous voulons ».

Ce service sera réalisé sur une période de 6 mois par un panel d’experts composé de quatre spécialistes de haut niveau dans différents domaines de la R&I qui collaboreront activement avec l’équipe nationale du Lesotho et l’équipe MSP du programme OEACP R&I.

Dans son intervention, Mr. Tomas Pallas, point focal science et technologie de la délégation de l’UE au Lesotho, a cité « l’espoir d’améliorer l’économie du Lesotho grâce à cette politique de R&I » exprimé par M. Lefa Thamae, directeur du département de la science et de la technologie et coordinateur de l’équipe nationale. Il a également fait référence à un mot important, l’appropriation, mentionné précédemment par le professeur Mosotho George, chercheur associé à l’université nationale du Lesotho. « Il a clairement indiqué que l’investissement des donateurs ou le transfert de technologies ne suffisent pas en soi. Il faut une appropriation par les autorités, le pays, les universités, le secteur privé… Je ne saurais trop insister sur l’importance de ce mot pour la réussite de la politique».

En lançant officiellement le service MSP « Développement d’une politique nationale de R&I au Lesotho », l’honorable Tšoinyana S. Rapapa, ministre des Communications, des Sciences et des Technologies, a souligné le rôle crucial que cette nouvelle politique devrait jouer « pour accélérer les activités de recherche et d’innovation dans le pays ».

 

Légende de la photo: Représentants des principales parties prenantes lors de la réunion de lancement du service MSP au Lesotho

Lancé en janvier 2021, le MSP est l’une des composantes du programme de recherche et d’innovation de l’OEACP, mis en œuvre par l’Organisation des États d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (OEACP) et financé par l’Union européenne (UE).

Le programme a une approche en trois volets pour libérer le potentiel d’innovation dans les 79 pays membres de l’OEACP :

  • le MSP pour améliorer la qualité des politiques et des systèmes de R&I,
  • le Fonds pour l’innovation pour favoriser un environnement propice à la R&I, et
  • un portail web pour enrichir les connaissances et les expériences des acteurs de la R&I.

Pour plus d’informations sur ce service MSP, veuillez télécharger :

Fiche de présentation du service MSP au Lesotho

Présentation des membres du panel d’experts

Veuillez également visiter la page web du service MSP au Lesotho.