Nouvelles

Lancement officiel du service du MSP au Cameroun pour le développement d’une stratégie nationale de recherche et d’innovation

Le Cameroun va bénéficier du mécanisme de soutien aux politiques (MSP), mis en place par le Secrétariat de l’Organisation des Etats d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (OEACP), pour l’aider à élaborer sa première stratégie nationale de recherche et d’innovation (R&I) et faire de l’économie de la connaissance un vecteur de développement durable et inclusif.

La réunion de lancement du service du mécanisme de soutien aux politiques (MSP) s’est tenue en mode hybride ce 13 juillet, à l’Hôtel Mont-Fébé de Yaoundé et en ligne, en présence d’une centaine de parties prenantes clefs, des hauts responsables du Ministère de la Recherche scientifique et de l’Innovation (MINRESI) et d’autres ministères sectoriels, d’ instituts de recherche et d’Universités du Cameroun, ainsi que du Secrétariat de l’OEACP, et de la délégation de l’Union européenne (UE) au Cameroun.

Le président du Panel d’experts chargé de mener à bien ce service, le Professeur David Simo, a rappelé les enjeux de cette stratégie de R&I, identifiée comme l’un des piliers porteurs de la transformation du Cameroun, qui ambitionne d’être un pays émergent à l’horizon 2035 (Stratégie nationale de développement 2020-2030 et « Vision 2025 »). Alignée sur l’Agenda 2030 des Nations Unies, l’Agenda 2063 et la Stratégie pour la science, la technologie et l’innovation pour l’Afrique 2024 de l’Union africaine, cette stratégie entend accroitre les performances de la recherche et de l’innovation dans des domaines prioritaires du développement, rapprocher la recherche du monde de l’entreprise pour mieux valoriser ses résultats, et mettre en place des dispositifs efficaces de détection et de financement des projets innovants (promotion des incubateurs d’entreprises, soutien aux startups, etc.).

 

(Réunion en début de semaine au ministère de l’Enseignement supérieur du Cameroun -MINESUP)

Parlant au nom du Dr. Ibrahim Norbert Richard, Sous-secrétaire de l’Organisation des Etats d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (OEACP), Mme Aya Kasasa (Experte Culture-Migration-Urbanisation-Démographie) a souligné à quel point, depuis les débuts de la pandémie de Covid-19, « la recherche et l’innovation sont essentielles pour trouver des solutions aux défis majeurs de notre temps (…). Cette pandémie a également démontré que des changements significatifs peuvent survenir très rapidement lorsque la science et la politique travaillent main dans la main. Pour cela, nous avons besoin de stratégies efficaces de R&I permettant d’éclairer les changements en cours et de guider l’action des décideurs politiques. Nous avons également besoin d’écosystèmes de recherche et d’innovation robustes et performants permettant de produire des connaissances utiles et exploitables, de valoriser les résultats de la recherche et de mieux répondre aux besoins de nos sociétés. »

(Mme Aya Kasasa,représentante du Secrétariat OEACP)

Abondant dans ce sens, Mr. Philippe Van Damme, Ambassadeur/Chef de Délégation de l’Union européenne au Cameroun, a mis en exergue les moyens et l’expertise supplémentaires qui seront apportés à travers ce service au MINRESI pour réussir la synergie et collaboration entre les différents acteurs de la R&I, « un des défis majeurs au Cameroun, comme ailleurs ». Notamment « un mapping exhaustif des centres d’excellence en matière de recherche, un diagnostic des défis et contraintes de mise œuvre d’une politique de R&I, la mise en réseaux des centres de recherche, et l’organisation de partenariats régionaux et internationaux indispensables».

Clôturant la cérémonie officielle de lancement du service MSP au Cameroun, Madame Madeleine Tchuinte, Ministre de la Recherche Scientifique et de l’Innovation du Cameroun, a exhorté les experts à donner une portée essentiellement pratique à leurs recommandations, « en termes de transformation effective des résultats de la recherche en mécanisme d’employabilité, outil de création de richesses, levier du développement durable et enfin instrument de l’épanouissement de nos populations », reflétant à la fois la complexité de la réalité camerounaise et la vocation sous-régionale du pays. 

(Réunion en début de semaine au Ministère de la Recherche Scientifique et de l’Innovation du Cameroun- MINRESI)

Officiellement lancé aujourd’hui, ce service est le sixième du mécanisme de soutien aux politiques (après le Lesotho, la Mauritanie, la Gambie, le Timor-Leste et le Kenya), lancé en janvier 2021 par le programme de recherche et d’innovation de l’OEACP financé par l’Union européenne, afin d’améliorer la qualité et l’efficacité des systèmes et des politiques de recherche et d’innovation.

Pour plus d’informations sur ce service MSP, veuillez télécharger :

La fiche d’information du service MSP au Cameroun

La présentation des membres du panel d’experts

Veuillez également visiter la page de notre site consacrée au service MSP au Cameroun

La presse en parle 👇

👉https://www.youtube.com/watch?v=Wnp0L_jK7hc